Accueil
Archives Pronos
Annuaire Hippique
Ajoutez votre site
Nos Liens


TOP PARTENAIRES

Document sans titre

Les courses sont-elles truquées ?Tout turfiste se pose un jour ou l'autre cette question : "les courses sont-elles truquées" ? Eléments de réponses dans ce dossier.

 

 


Les acteurs en pouvant être mis en doute

Jockey

Même s'il est facile de croire après une course perdue que le jockey est responsable de cette situation, il est nécessaire de rappeler que le jockey professionnel est à considérer comme un sportif dont la carrière dépend de ses qualités et de ses résultats.
Pour rappel, nous vous invitons à lire ou à relire notre dossier sur la rémunération des jockeys. Est-il envisageable dans ces conditions de penser qu'un jockey décide de se priver de quelques centaines d'euros quotidiens pour truquer une course ?

Il est revanche envisageable que l'ordre de ne pas forcer vienne d'ailleurs.

 

Entraineur

Même combat, sa carrière dépend de ses résultats, peut-il sciemment se tirer une balle dans le pied ?

 

Propriétaire

La question ici est différente. Ce qui compte, hormis la passion de certains, c'est l'argent. Il peut être parfois intéressant pour un propriétaire de na pas faire gagner son cheval afin de le voir perdre de la valeur et ainsi le voir courir dans des courses plus faciles à gagner (voir les stratégies d'handicap). Il se peut également que le propriétaire ait un but bien précis, comme une grande course, et que les courses précédentes ne soient qu'un "galop d'essai" sans trop forcer.

Dans ces conditions, peut-on parler de trucage ? Il semble bien que non. Un entraineur de football qui aligne une majorité de remplaçant pour préserver ses joueurs est-il accusé de trucage ?

 

Le trucage n'existe donc pas ?

Historiquement il y a eu des courses truquées, cela est un fait. Cependant cela remonte à de nombreuses années et depuis, des mesures draconiennes ont été mises en place et perdurent. Nous vous invitons à ce sujet à lire notre dossier sur le dopage dans le turf.

Nos voisins Italiens par exemple sont régulièrement soumis à des scandales de courses truquées alors que chez nous cela reste relativement rare.

Il n'est pas inenvisageable de penser que certaines courses puissent avoir des pressions de certaines personnes, mais cela reste à notre avis des faits rares.

 

Conclusion

Plus que de trucage, il serait intéressant de parler d'arrangements et/ou de choix de stratégie. C'est bien cela qui est difficile pour le parieur, c'est d'être au courant de ces arrangements qui peuvent éviter de miser quelques euros sur un cheval qui n'est pas là pour gagner.

A vous de savoir maintenant si courir pour ne pas gagner et a considérer comme du trucage. Donnez votre avis sur le sondage du moment.

 

Avantages sur les paris

Les cotes

Le turf est un système mutualisé (voir le dossier sur les avantages et les inconvénients du système mutualiste), ce qui se traduit par une redistribution des pertes des uns aux gagnants moins le prélèvement du bookmaker.

Certains sites arrivent à proposer des cotes plus intéressantes que les autres ; à vous de faire votre petite étude à ce sujet.

Autre avantage au niveau des cotes, c'est qu'il est possible de voir sur Internet l'évolution en direct des cotes de toutes les courses et pas seulement celles de la course à venir.

 

Plus de courses

Il est possible de suivre de très nombreuses courses grâce à Internet ; vous pouvez jouer sur les 2 ou 3 réunions officielles PMU, sur les réunions PMU exclusivement réservées à Internet mais aussi sur les courses régionales ou même encore des courses organisées dans d'autres pays (Italie, Espagne, Etats Unis...).

Cette multitude de courses permet au turfiste passionné de jouer dés qu'il le désire.

 

Plus de paris

Sur les hippodromes il est souvent possible de ne parier qu'au jeu simple, au couple, au trio et au tiercé, quarté et quinté. Les sites Internet proposent de nombreux autres jeux tels que le 2sur4, le Multi... Certains bookmaker proposent même des paris qui leur sont propres comme le Zecouillon de Zeturf.

 

Les bonus

Qui dit paris, dit capital et qui dit capital dit argent. Les sites internet de prises de paris hippiques offrent très souvent des bonus de bienvenue qui ne sont pas négligeables afin de gonfler son capital de départ. Ces bonus sont généralement de l'ordre de 100 euros, mais vont parfois jusqu'à plus de 250€.

 

Un modèle de transparence

Par principe le système mutualisé s'oppose au "bookmaker" qui organise des paris à cote fixe. Lorsque un organisme de paris propose une cote fixe pour une course, le résultat de cette course l'intéresse directement dans le sens ou les cotes qu'il fixe détermineront les bénéfices qu'il fera. Dans un système mutualisé le résultat d'une course n'est absolument pas important pour la société qui organise les paris puisque celui-ci procède simplement à une redistribution des mises aux parieurs gagnants après avoir prélevé la commission à taux fixe ; ce qui intéresse ces sociétés n'est pas la victoire d'un cheval mais la masse totale des paris sur la course. Le turf mutuel offre donc une garantie de transparence et d'éthique envers les parieurs qui lui font confiance. Ce non-intéressement de la société organisatrice des paris permet de limiter les dérapages.

Enfin, contrairement à beaucoup d'idée préconçues, dans le cas d'un système mutualisé le turfiste ne joue pas contre son bookmaker mais contre les autres parieurs. Si un turfiste est capable de fournir une analyse plus performante de la course, notamment grâce aux secrets du turf,  il lui est alors possible de faire de jolis coups.

 

Inconvénients

L'inconvénient le plus handicapant découle du fait que les cotes n'étant pas fixes, elles varient jusqu'à la clôture des paris qui est fixée au départ de la course. De ce fait, les côtes peuvent baisser ou monter entre le moment ou vous poser votre pari et l'arrivée. Découvrez le meilleur moment pour poser vos paris.

Le système mutualiste nécessite une demande élevée des parieurs pour pouvoir être rentable, il est donc difficile pour les organisateurs de paris de proposer des paris spéciaux. Mais l'âme du turfiste est-elle de parier sur quel jockey va chuter ou quel cheval va être disqualifié ?

 

Les outils statistiques du turfiste

Le rendement

Selon Wikipédia, "en finance, le taux de rendement dégagé par un investissement, un placement ou une opération financière est le rapport entre le revenu obtenu et la mise de fonds initiale". Il s'agit de déterminer un taux représentatif des valeurs gagnées vis-à-vis des valeurs engagées. C'est un calcul de base très important qui permet de se faire une idée des performances de notre jeu. Le calcul du rendement est relativement simple, il faut multiplier le gain total par 100 puis diviser le tout par la mise totale engagée :

Rendement(%) = ( gain total X 100 ) / mise totale

Si le résultat est supérieur à 100% le parieur fait du bénéfice.

Si le résultat est inférieur à 100% le parieur enregistre des pertes.

Si le résultat est égal à 100%, le parieur rembourse sa mise, sans bénéfices, sans pertes.

 

Pour déterminer le gain ou la perte net, il faut retirer 100 de notre résultat. Un rendement de 123% signifie que le turfiste fait un bénéfice de 23% net alors qu'un rendement de 78% signifie une perte nette de 22%.

 

La réussite

Exprimée en pourcentage, elle permet de savoir combien de fois le turfiste gagne. Le calcul est identique à celui du rendement à l'exception que l'on remplace les gains et mises par le nombre de jeu gagné et le nombre total de jeu :

Réussite(%) = ( Nombre de jeu gagnant X 100 ) / nombre total de jeu

 

Les écarts

Ils sont souvent au centre des préoccupations des turfistes car ils sont essentiels à l'élaboration de toutes gestions financières. Quand le turfiste parle d'écart, il parle d'écart perdant, autrement dit le nombre de jeu perdant entre 2 jeux gagnants.

L'écart minimum : pas très intéressant, c'est le nombre de coups minimum entre 2 jeux gagnants.

L'écart maximum : beaucoup plus intéressant, c'est nombre de coup maximum entre 2 jeux gagnants. C'est cet écart qui cause la perte de beaucoup de montante.

L'écart moyen : c'est un écart intéressant qui permet de situer une séquence de jeu par rapport aux performances de notre sélection ou pronostic. Pour déterminer l'écart moyen, il ne suffit pas de compter les écarts, mais il vous faut noter l'écart entre chaque gain et faire la moyenne de ces écarts. Ainsi, une permanence affichant les écarts suivants (4/7/2/3/5) donnera un écart moyen de 4,2.

 

Le rapport moyen et le rapport médian

Le rapport moyen donne la moyenne de tous les rapports touchés par notre jeu. Combiné aux écarts, le rapport moyen permet l'élaboration de stratégie pour jouer la sélection ou le pronostic. Le rapport moyen se base sur la totalité des rapports, ainsi si vous avez de très gros rapports alors votre rapport moyen ne sera pas nécessairement représentatif des rapports réels que vous allez toucher.

Pour palier à cette éventualité il est possible de calculer le rapport médian qui est le nombre qui partage une série statistique en deux parties de même effectif et qui donnera un résultat beaucoup plus pertinent. Un tableur type Excel sera un bon moyen pour ressortir facilement une moyenne ou une médiane.

 

Le rendement théorique

Il permet de se faire une idée sur ce que devrait être le rendement en fonction de la réussite et du rapport moyen. Pour l'obtenir, il faut multiplier la réussite par le rapport moyen puis soustraire 100.

Le rendement théorique(%) = ( Réussite X rapport moyen) - 100

 

Les tendances

Elles permettent de se faire une idée de l'évolution, et même de faire des projections sur les résultats à venir si les performances (réussite, rapport moyen, écarts etc...) restent stables. La meilleure solution est d'adopter une solution visuelle en traçant des courbes sur un tableur.

 

Conclusion

La statistique n'est pas un gadget, elle représente un outil relativement indispensable pour les turfistes qui cherchent à développer leurs performances et permet bien souvent de soit bonifier un jeu, soit de l'arrêter à temps. Alors, à vos calculettes !

Bonne analyse et bon turf !

250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
250€ offerts par le meilleur site !
Accès Espace Membres
Login: 
Pass: 

DOSSIERS DE REFERENCE
.::. leturfacademy
.::. Analyser l'arrivée d'une course
.::. Comprendre les séries au trot
.::. Les avantages de parier sur internet
.::. Comment gérer son capital
.::. Comprendre les cotes au turf
.::. L'importance du type de course
.::. Le déferrage est-il un bon indicateur ?
.::. Faut-il jouer un cheval qui vient d'être disqualifié ?
.::. Comment évaluer les résultats obtenus
.::. Apprenez à gagner avec les favoris
.::. Comprendre les courses à handicap
.::. L'homme qui a battu le PMU
.::. Combien gagne un jockey ?
.::. Comment lire la musique d'un cheval ?
.::. Comment évaluer les résultats obtenus ?
.::. Qu'est-ce que la statistique ?
.::. Le nombre de partants influence-t-il les rapports ?
.::. Comment regarder une course ?
.::. Guide du système mutualiste
.::. Les courses sont-elles truquées ?
.::. Avantages sur les paris
.::. Vivre du turf : mythe ou réalité ?
.::. Le turfiste professionnel
.::. E-TURFS
.::. LE TURF ACADEMY
.::. LE MEDIA-TURF
.::. LE TURF ACADEMY
.::. SUPER PRONOS REVELATION
.::. LA TELE-TURF
.::. LE TURF ACADEMY Turf
.::. TURF 365 PLUS
.::. LE TURF ACADEMY
.::. TURF Book PLUS
.::. France TURFISTE
.::. FACE Turf
.::. BENQ Turf
.::. SAM Turf
.::. RAFA Turf
.::. WEST TURFISTE
.::. PAPIER Turf
.::. PANEL Turf
.::. CONCOURS Turf
.::. 2021 Turf

Copyright© - leturfacademy - Tous droits reservés. | lyndalevesque86@gmail.com  | Total: 7558057- Hier: 13845- Aujourd'hui: 609  visiteurs